La sécurité des data centers

La start-up Hypervision Technology a su s’imposer en peu de temps comme un partenaire privilégié des entreprises françaises. Son concept ? Eviter les ruptures d’activité dans les sociétés grâce à une solution logicielle originale. Assurant également l’audit des risques et la maintenance en entreprise, Hypervision Technology fournit des services complets afin de garantir la continuité d’activité pour les professionnels de tous les secteurs. Déjà bien implantée en France, la start-up pourrait s’imposer comme une référence dans son domaine à l’étranger. Pour cela, une levée de fonds importante est attendue prochainement.

Une solution appréciée par les professionnels

Fondée par Xavier Laszcz en 2013, Hypervision Technology est l’une des start-up françaises les plus dynamiques dans le secteur de la vente de logiciels aux entreprises. La société fournit une solution permettant à la fois de prévenir les ruptures d’activité et de gérer les situations de crise. Celle-ci a convaincu de nombreuses entreprises qui ont décidé de faire confiance à cette jeune start-up parisienne. Dès ses débuts, Xavier Laszcz est parvenu à réaliser une levée de fonds à hauteur d’un million d’euros. Ce tour de table lui a permis d’embaucher des ingénieurs qualifiés qui ont formé sa première équipe de travail. Baptisée « Yuno », la solution commercialisée par la start-up permet de gérer les risques en temps réel. Le but : s’assurer que les sociétés ne doivent pas faire face à une rupture d’activité préjudiciable.

Un développement fulgurant

En l’espace de quelques années, la start-up fondée par Xavier Laszcz a connu une croissance spectaculaire. Une nouvelle levée de fonds de 700 000 euros réalisée en 2017 va permettre à Hypervision Technology de perfectionner sa technologie. Particulièrement fiable, Yuno a su séduire les professionnels dès son lancement. Les centres de données de l’INPI s’en sont équipés dès 2015. Hypervision Technology ne compte pas s’arrêter en si bon chemin : la start-up a signé deux nouveaux accords avec l’école centrale de Marseille et le laboratoire de recherche de l’Institut Fresnel. Bien que discrète sur ses clients, la start-up compte parmi eux de grandes sociétés cotées en Bourse ainsi que plusieurs banques françaises importantes.

De grandes ambitions pour l’avenir

Afin d’assurer son développement, Hypervision Technology mise sur un business model des plus efficaces s’appuyant sur trois piliers : la prévention des risques, la commercialisation de sa solution logicielle et un service de maintenance pour les professionnels. En proposant de sécuriser les centres de données de grands groupes, la start-up fait peu à peu figure de partenaire incontournable des entreprises sur le marché français. Son fondateur Xavier Laszcz a misé sur une personnalisation des services proposés pour séduire de nouveaux clients. La solution fournie par Hypervision Technology est ainsi conçue pour s’adapter à différents secteurs d’activité. Désormais, la start-up souhaite se lancer à la conquête des marchés étrangers. Pour cela, elle se donne jusqu’à septembre 2018 pour mener une levée de fonds de 5 millions d’euros.

a

Magazine made for you.

Featured:

Aucun résultat trouvé pour cette recherche.

Elsewhere: